Kevin, Antony (92)

Fonction : Techlead DevOps au sein de la Dosi
Entité et lieu de travail : Foncia Groupe  – Antony  (92)
Du côté Techlead, Kevin Rue est en charge de coordonner l’ensemble des actions informatiques à automatiser avec son équipe mais également de s’assurer que les bonnes pratiques de développement soient utilisées.
Côté DevOps, son principal objectif est d’automatiser le déploiement des applications informatiques du Groupe pour réduire le time-to-market. Il travaille en étroite collaboration avec les autres équipes SI (systèmes d’information).

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Mon premier réflexe en arrivant au bureau le matin est d’aller saluer mes collègues, me préparer un café avant de démarrer et coordonner le meeting d’équipe DevOps.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
Le DevOps est un métier, une culture, un état d’esprit qui nous oblige à nous réinventer chaque jour. Il faut être curieux, passionné et s’intéresser à plein de technologies, plusieurs langages de programmation pour toujours proposer le meilleur service à son entreprise : c’est un métier très technique.
Mais le DevOps ne se limite pas à la technique, il a également un devoir d’accompagnement et de communication avec les autres équipes SI du Groupe pour coordonner et comprendre l’ensemble des besoins métiers de l’entreprise. C’est avant tout la variété technologique et la communication que j’aime dans ce métier, et je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

Quelle est la facette de votre métier la plus difficile/compliquée ?
Le DevOps intervient sur un large périmètre technique. C’est toute une organisation qui doit s’adapter à ces nouvelles méthodes de travail et ce n’est pas toujours évident de changer cela. Il faut savoir s’adapter, rassurer, et former les collaborateurs selon cette nouvelle culture.
J’ajouterais que se réinventer au quotidien est très stimulant psychologiquement, par contre cela demande du temps et il faut vraiment être passionné pour faire ce métier…

Que diriez-vous de Foncia à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
On se sent dans une entreprise à taille humaine avec des équipes engagées et un management qui nous écoute, avec lequel on peut facilement échanger et proposer des idées toujours plus innovantes.
Si cette personne a envie de contribuer et d’apporter sa pierre à l’édifice, je lui dirais que c’est le moment de nous rejoindre 🙂

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez voir disparaître ?
J’entends régulièrement les gens me dire que c’est un métier de geek. Je dirais plutôt que c’est un métier de passionné.

Quelle innovation aimeriez-vous apporter dans votre activité ?
Déjà rendre les choses plus simples : éviter les tâches fastidieuses et récurrentes qui n’ont pas de valeur ajoutée, et vraiment se concentrer sur l’innovation.
Nous vivons dans une ère de plus en plus digitalisée, le smartphone est un élément essentiel de notre quotidien, je pense qu’il faut se rapprocher de l’expérience client en proposant des solutions toujours plus innovantes qui faciliteront la vie de nos clients.

Quelle est votre plus belle expérience client ?
La mise en production du nouveau site internet foncia.com. C’est réjouissant de contribuer de près ou de loin à cette migration, on se dit qu’on a assemblé une belle pièce du puzzle.
Pour ma part, je suis intervenu sur la partie DevOps. Ce projet était très stimulant car il est basé sur de nouvelles technologies et cela nous a permis de nous épanouir, tant sur l’aspect technique que sur la partie fonctionnelle.

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
Pour moi, la réactivité est un facteur essentiel de réussite dans notre métier, plus que l’expertise. Les technologies évoluent et les défis technologiques sont nombreux. Il faut s’adapter et pouvoir proposer le meilleur service à nos clients. Cela demande d’être réactif, d’avoir une capacité d’analyse et de se former.

Avec quelle célébrité aimeriez-vous prendre un verre/être voisin ou voisine ? Pourquoi ?
J’aimerais bien rencontrer Jeff Bezos et pouvoir discuter de son parcours si fascinant. Le libraire qui a commencé à vendre des livres dans un garage et qui a bâti un empire. J’aimerais bien partager sa vision entrepreneuriale et comprendre ce qui lui est passé par la tête pour avoir une idée aussi folle. L’utopiste d’aujourd’hui réalisera ses rêves demain.