Grégory Cadet

Grégory, Antony (92)

Interview

Fonction : Responsable prestations services généraux
Entité et lieu de travail : siège du groupe Foncia (Antony)
Grégory est en charge des projets de travaux, des aménagements et déménagements, des charges d’immeubles et des services aux occupants.

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Dire bonjour aux collaborateurs et collaboratrices de l’équipe des services généraux. On prend un café, on discute de nos vies quotidiennes et des faits marquants de la journée à traiter.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
La diversité des sujets pouvant être traités. J’aime l’humain, je suis au contact de nombreux corps de métiers. J’aime rendre service, je suis M. Problèmes ! Cela fait quatre ans que je suis chez Foncia, quatre ans qu’on fait appel à moi pour régler des problèmes.

Quelle est la facette la plus difficile/compliquée de votre métier  ?
Satisfaire tout le monde et dans les meilleurs délais. Chaque personne pense que son problème est unique et urgent.

Que diriez-vous de votre société à un·e ami·e qui souhaiterait y travailler ?
C’est une société qui a une croissance très forte, où il faut être à la fois réactif et inventif !

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez tuer définitivement ?
Qu’on se tourne les pouces aux services généraux.

Par quels mots entamez-vous une rencontre avec un·e client·e  ?
« Hello » ou « Bonjour »… « Que puis-je faire pour toi ? »… « On s’en occupe ».

Quelle innovation aimeriez-vous apporter dans votre activité ?
Aujourd’hui, les dirigeants gèrent les contrôles réglementaires et la maintenance dans leurs agences. Je souhaiterais pouvoir centraliser ces prestations pour faire bénéficier toutes les agences du réseau d’un même service efficace et harmonisé.

Quelle est selon vous la plus belle des attitudes à avoir face à un·e client·e ?
Du positif, du calme et des solutions adéquates pour répondre à ses besoins dans un délai raisonnable.

Quel est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un· client·e ?
« Merci », cela devient de plus en plus rare.

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou éthique ? Pourquoi ?
La réactivité, car mes clients internes sont souvent dans une impasse et ne peuvent plus travailler. Donc je dois être réactif pour éviter des pertes d’exploitation, des problèmes de sécurité, etc.

Si vous étiez un·e architecte, quel bâtiment auriez-vous souhaité concevoir ? Pourquoi ?
La Fondation Louis Vuitton, pour son architecture exceptionnelle. Je rêve de gérer ce site !

Avez-vous une anecdote professionnelle, drôle, embarrassante, surprenante… que vous n’avez jamais racontée ?
Par une belle journée ensoleillée d’été, je reçois un email d’un de mes clients interne intitulé « SOS, passe vite me voir ». Je me précipite à son bureau et découvre que des poubelles et autres récipients ont été installés entre son clavier et son écran, sur son armoire et à bien d’autres endroits.

Je croise le regard désespéré de mon client en grande détresse, le parapluie dans une main, la souris dans l’autre. Je comprends qu’il faut intervenir en urgence, tel un sauveteur-secouriste. Je monte à l’étage, et je constate qu’un individu n’avait tout simplement pas fermé un mitigeur dans les sanitaires, créant une inondation et provoquant le dégât des eaux un niveau plus bas.

Comme quoi, pas besoin de partir en vacances pour avoir les pieds dans l’eau !