Damien, Antony (92)

Fonction : Responsable communication numérique Groupe
Entité et lieu de travail : Foncia Groupe – Antony  (92)
Damien Varandas s’occupe de la stratégie SEA (Search Engine Advertising), ce qui correspond à l’optimisation de la visibilité en ligne du Groupe via les résultats sponsorisés des moteurs de recherches ou les bannières publicitaires, par exemple.
Il est également le chef de projet de la refonte du site foncia.com. Il veille aussi à ce que l’ensemble du site foncia.com fonctionne correctement et continue à être amélioré.

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
La première chose que je fais en arrivant le matin est d’aller dire bonjour à mes collègues situés dans l’open space, puis je prends connaissance de mes mails.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
Travailler dans la communication numérique veut dire ne jamais s’ennuyer. C’est la facette qui me plaît le plus. Le numérique est un environnement riche et varié, en perpétuelle évolution ! La richesse de mon métier me permet de jongler entre des campagnes publicitaires, des refontes de site, de l’optimisation de suivi d’audience, et bien d’autres choses. En bref, c’est un apprentissage constant.

Quelle est la facette de votre métier la plus difficile/compliquée ?
Ma facette préférée peut également devenir la plus difficile ou compliquée du fait des changements permanents. Il est donc difficile d’anticiper, mais il faut bien s’adapter ! Il est également parfois difficile de faire comprendre aux personnes extérieures mon métier, tout simplement. C’est assez différent par exemple de la publicité traditionnelle ou encore de celle sur les réseaux sociaux… Il faut savoir faire preuve de pédagogie !

Que diriez-vous de Foncia à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
Chez Foncia, on apprend beaucoup, on ne s’ennuie jamais et l’épanouissement est facile au travail. En trois mots : « vas-y, fonce ! »

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez voir disparaître ?
Ce que j’ai pu entendre sur mon métier et qui m’a fait tiquer, c’est qu’en communication numérique, tu travailles tout seul, tout le temps, derrière ton ordinateur.
Alors que non, pas du tout et bien au contraire, c’est un travail collectif et d’équipe. La preuve en est avec la refonte du site foncia.com, qui a nécessité le travail des équipes communication et marketing, les métiers de l’informatique, et tous les corps de métiers chez Foncia pour aboutir au résultat mis en ligne et aux évolutions prévues.

Quelle innovation aimeriez-vous apporter dans votre activité ?
L’innovation métier que j’aimerais apporter porte sur le suivi des campagnes publicitaires. On les suit, mais on pourrait aller plus loin encore pour améliorer les performances de Foncia dans sa communication numérique. C’est d’ailleurs un de mes prochains projets… À suivre !

Quelle est selon vous la plus belle des attitudes à avoir face à des clients ?
Je pense que la plus belle attitude à avoir, et même dans la vie quotidienne, c’est l’empathie. J’essaye de le prendre en compte dans mon quotidien, et surtout d’en faire preuve. Cela permet de mieux coordonner les équipes, comprendre les besoins et les désirs des personnes en face, de s’adapter aux comportements et aux personnalités…

Quelle est votre plus belle expérience client ?
Un des plus beaux et gros projets que j’ai mené chez Foncia est la refonte du site foncia.com.
Je pense sincèrement que ce projet m’a permis de me dépasser, au niveau professionnel et même personnel, d’acquérir des compétences techniques, des connaissances dans mon domaine et sur les autres métiers et personnes qui ont travaillé à mes côtés.
Au-delà d’être belle, c’est une expérience unique, qui n’arrivera pas une deuxième fois car chaque refonte est unique et ne se passe jamais de la même manière. C’est quasiment une année de projet collectif, une expérience très enrichissante.

Quel est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un client ou une cliente ?
Lorsque je suis arrivé chez Foncia, j’ai refondu le système de suivi des campagnes publicitaires, de la mise en ligne jusqu’au bilan des campagnes. J’ai revu la vision du suivi des performances, pas uniquement au sein de la communication numérique mais avec les métiers aussi, pour optimiser encore plus ce système de suivi.
Suite à ce projet, qui est toujours en cours et en lien avec l’innovation que je souhaite dans mon métier, j’ai eu des remerciements de la part des métiers car le nouveau système est efficace, carré et répond en tout point à leur besoin. Il s’agissait de mon premier projet, découlant de ma propre initiative, cela m’a vraiment marqué. 

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
L’expertise, car c’est ce que l’on attend de moi. Je ne me contente pas de sous-traiter à des agences. Grâce à mes expériences précédentes en agence et chez l’annonceur, j’ai pu acquérir l’expertise nécessaire pour aujourd’hui mener à bien mes projets, notamment celui de la refonte du site foncia.com.

Si vous étiez architecte, quel bâtiment auriez-vous souhaité concevoir ? Pourquoi ?
Les pyramides ! Je trouve cela fou de les avoir construites sans les moyens d’aujourd’hui, d’avoir su être aussi méticuleux et précis, avec les outils rudimentaires de l’époque. Pour moi il s’agit d’une prouesse exceptionnelle, c’est grandiose, complexe, et intemporel !

Avec quelle célébrité aimeriez-vous prendre un verre/être voisin ou voisine ? Pourquoi ?
Je dirais Luís de Camões. Je ne pense pas que beaucoup de personnes ici le connaisse ! C’est un poète portugais, considéré comme le plus grand poète du Portugal (le jour de sa mort est même devenu la fête nationale portugaise).
Si j’avais pu le rencontrer, j’aurais aimé passer un moment avec lui pour qu’il me parle de sa vie si riche, de ses poèmes incroyables, de ses voyages à travers le monde… Mais il est décédé en 1580, alors je ne risque pas de le croiser de sitôt au coin de la rue !