Corinne, Boulogne-Billancourt (92)

Fonction : Responsable administrative gestion locative
Entité et lieu de travail : Agence Foncia – Boulogne-Billancourt (92)
Corinne Brouez est en charge du contrôle et de la saisie des flux financiers, dans le respect des procédures. Impliquée dans la transformation numérique de Foncia, Corinne veille avec toutes les équipes à la bonne migration de nos outils et processus pour accompagner la transition et l’évolution des métiers de Foncia dans le digital.

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Mon rituel du matin est, Covid oblige, de déposer mon sac puis d’appliquer du gel hydro-alcoolique sur mes mains. Je lance mon ordinateur puis direction la machine à café, accompagnée d’un « Bonjour comment vas-tu ? » ou d’un « Bonjour tout va bien ? » à mes collègues présents en agence.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
La création et la mise en place d’un nouveau mandat de gestion locative, avec tous ses aspects pour permettre la bonne gestion de sa comptabilité. J’apprécie surtout l’apprentissage et la transmission de mon métier auprès de mon équipe, tout en maintenant l’échange avec les gestionnaires afin d’apporter ensemble les meilleures solutions à nos clients.

Que diriez-vous de votre société à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
Actuellement, Foncia est en pleine transformation digitale. Si tu aimes les nouvelles technologies, l’innovation et que tu souhaites vivre la mutation de notre métier, n’hésite pas à nous rejoindre !

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez tuer définitivement ?
Le cliché que je souhaiterais définitivement tuer est que « nous appuyons simplement sur un bouton », alors qu’il y a un réel travail de service auprès de nos clients, de mise en place, d’analyse et d’adaptation permanentes au gré des évolutions de notre métier.

Par quels mots entamez-vous une rencontre avec des clients
(internes ou externes) ?
Si je connais le client : « Bonjour Monsieur/Madame … comment allez-vous ? »
Sinon, si un client inconnu arrive sans rendez-vous : « Bonjour Monsieur/Madame, on s’est occupé de vous ? »

Quelle innovation aimeriez-vous apporter dans votre activité ?
Afin de faciliter notre travail et nous permettre de répondre aux demandes de nos clients avec plus de rapidité, avoir la possibilité de filmer nos immeubles avec un drone, aussi bien l’extérieur que les parties communes, les jardins et sous-sols pour nous aider à avoir une visualisation parfaite des biens gérés.

Quelle est selon vous la plus belle des attitudes à avoir face à des clients ?
La sincérité, l’écoute, et la maîtrise de notre métier qui apportent une force supplémentaire à nos échanges avec chaque client. Si nous expliquons bien notre métier, le client sera plus réceptif à nos propos et repartira confiant. Et cette confiance, il en a besoin !

Quel est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un client ou une cliente ?
« Je vous remercie vivement pour le soin et les actions menées sur mon compte afin de débloquer cette situation compliquée. ». Quand j’avance que je peux débloquer une situation, c’est que je suis certaine d’être en mesure de le faire. En cas de doute, je ne m’engage pas à résoudre un problème que je ne suis pas convaincue de pouvoir résoudre.

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
Je me reconnais dans deux engagements : la transparence et la réactivité. L’un ne va pas sans l’autre, car aujourd’hui nos clients sont informés à la minute par la mise en place de nos nouveaux outils sur le site MyFoncia, et par les médias.

Si vous étiez architecte, quel bâtiment auriez-vous souhaité concevoir ? Pourquoi ?
L’Arc de Triomphe, c’est Le symbole de la victoire ! Pour moi, ce monument dégage une force et une stabilité rien que dans ses dimensions. J’aime monter au sommet, me poser, et contempler tout Paris.

Avec quelle célébrité aimeriez-vous prendre un verre/être voisin ou voisine ? Pourquoi ?
La reine Élisabeth II, sans hésitation. J’aimerais rencontrer cette femme qui a traversé de nombreuses décennies, en étant durant son règne dévouée, résolue et respectée. Parler de sa vie en tant que femme, mère et reine, échanger sur ses rencontres et anecdotes avec les plus grands personnages de l’Histoire, connaître ses moments de doutes et sa force qui lui ont permis de s’adapter aux évolutions de la société durant toutes ces années.

Avez-vous une anecdote professionnelle, drôle, embarrassante, surprenante… que vous n’avez jamais racontée ?
Ma rencontre avec les frères Bogdanoff en 1987 à l’occasion de la signature d’un bail de location à Neuilly. J’ai accueilli le premier en le faisant patienter dans la salle pour signature, sans savoir qu’un second arrivait. Quand le second est arrivé, je lui ai dit spontanément : « Mais vous êtes allé où ? » Il m’a répondu : « Je viens pour une signature, je suis Monsieur Bogdanoff et mon frère doit être déjà arrivé ». Oups ! Heureusement qu’il m’avait donné cet indice, je l’ai ensuite accompagné rejoindre son frère sans faillir. J’ai pris conscience de ma méprise quand mon responsable m’a indiqué après le rendez-vous qui étaient ces personnes célèbres, mais inconnues de moi à l’époque.