Charlène, Tours (37)

Fonction : Principale de copropriété
Entité et lieu de travail : Agence Foncia – Tours (37)
Charlène Trompat est en charge de la gestion financière et administrative des copropriétés.

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Je fais le tour des bureaux de mes collègues pour leur dire bonjour, il est important d’avoir de bonnes relations au sein du service. Ensuite, je regarde les e-mails reçus.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
La mise en place d’une vraie relation de confiance avec certains copropriétaires sur le long terme. J’aime aussi voir l’évolution et la concrétisation des dossiers sur lesquels je travaille.

Quelle est la facette de votre métier la plus difficile/compliquée ?
A contrario de la facette que je préfère, les relations peuvent être conflictuelles avec certains clients et cela m’est parfois difficile à gérer. Il est essentiel de rester calme et à l’écoute en toutes circonstances.

Que diriez-vous de votre société à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
Aucune entreprise n’est parfaite, cependant de mon point de vue, il y a une vraie écoute de la part de notre direction et une bonne ambiance de travail au sein des équipes. Nous pouvons nous entraider pour faire face à certaines problématiques et il y a toujours des collègues prêts à partager leur expérience. Du coup, vous ne resterez jamais sans réponse devant une difficulté.

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez tuer définitivement ?
Le syndic n’a pas pour but de gagner de l’argent sur le dos des copropriétés, comme certains le pensent très souvent. Notre métier est très encadré et il est important que les clients puissent le comprendre. Notre objectif est bien de faire avancer au mieux les dossiers et de nous assurer de la bonne gestion financière d’une copropriété.

Par quels mots entamez-vous une rencontre avec des clients ?
« Bonjour ! Comment allez-vous ? ». Il est important de faire en sorte de créer des liens et surtout de nous intéresser à nos clients. Parfois, lors d’assemblées générales, nous sommes face au vote de travaux importants. Afin de ne pas mettre la copropriété en difficulté, il faut que les copropriétaires sachent qu’ils peuvent se confier à nous, sur leurs difficultés financières par exemple, afin de nous aider à trouver la meilleure solution pour ne pas mettre en péril la collectivité.

Quelle est selon-vous la plus belle des attitudes à avoir face à des clients ?
Toujours rester souriante et à l’écoute : même si ce n’est pas toujours simple face à certaines situations, j’y travaille chaque jour ! Surtout, faire preuve de patience et prendre le temps d’expliquer les choses à chaque client de manière honnête et transparente.

Quel est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un client ou une cliente ?
Un client m’a un jour dit lors d’une assemblée générale qu’il était hors de question de changer de syndic, car même si nous n’étions pas les mieux-disants, ils ne trouveraient jamais une gestionnaire aussi impliquée. Ce sont des mots dont on se souvient.

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
Je dirais la réactivité. Je pense être plutôt réactive ! Que ce soit un appel téléphonique ou un e-mail, je fais en sorte d’apporter une réponse en maximum 24 heures à chaque sollicitation de mes clients.

Avec quelle célébrité aimeriez-vous prendre un verre/être voisin ou voisine ? Pourquoi ?
Jim Carrey. Il est important de savoir se détendre et profiter de moments d’humour. 

Avez-vous une anecdote professionnelle, drôle, embarrassante, surprenante… que vous n’avez jamais racontée ?
Un copropriétaire très âgé qui m’a demandé en mariage en assemblée générale… sur le ton de l’humour bien entendu, mais cela reste une situation très embarrassante. Et cela a beaucoup fait rire l’assemblée !