Carine, Marseille (13)

Fonction : Principale de gestion
Entité et lieu de travail : Agence Foncia – Marseille (13)
Carine Attard est en charge de la gestion locative des biens pour le compte des propriétaires, et fait le lien à ce titre avec leurs locataires. 

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Le matin, en arrivant, je fais le tour des bureaux de mon service pour dire bonjour et ensuite, j’allume mon poste de travail pour lire en premier lieu les e-mails du jour, ce qui donne le ton de la journée en général.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
La partie la plus agréable de ce métier est la phase commerciale, à savoir la découverte des clients et des biens dans les programmes neufs, ou la partie conseil en vue de travaux ou la fixation des loyers pour les biens plus anciens.

Quelle est la facette de votre métier la plus difficile/compliquée ?
La gestion des conflits est pour moi la partie la plus difficile du métier. La situation actuelle rend parfois les échanges compliqués avec les clients, surtout lorsque nous n’allons pas dans leur sens. Non pas parce que nous ne le voulons pas, mais parce que nous ne le pouvons pas.

Que diriez-vous de Foncia à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
C’est très rassurant de travailler dans un groupe tel que Foncia, qui encadre très bien ses équipes sur les méthodes de travail, les nouvelles lois et leurs décrets d’application.

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez tuer définitivement ?
Quand on nous laisse entendre que nous sommes des voleurs, ou des incompétents… Notre rôle est d’être l’intermédiaire entre propriétaires et locataires, nous faisons payer cette prestation, sans aller au-delà de ce qui est prévu par le contrat. Il y a une réglementation en vigueur dans ce métier, que nous respectons ! Et quand il est nécessaire de retenir une partie du dépôt de garantie, ou de facturer des frais de gestion, c’est que cela est justifié.

Par quels mots entamez-vous une rencontre avec des clients (internes ou externes) ?
Je m’adapte à la personne avec qui je discute, tout dépend de la manière dont la conversation débute. Dans une journée, nous pouvons rencontrer des clients bien différents : des personnes âgées, jeunes, aisées ou moins aisées, des personnes qui ne s’expriment pas toujours bien en français… Il est essentiel de nous adapter à la personne qui se trouve en face de nous et à la manière dont elle aborde la conversation.

Quelle est selon vous la plus belle des attitudes à avoir face à des clients ?
L’écoute et la patience sont pour moi les qualités les plus importantes pour que les clients se sentent considérés. Notre rôle au quotidien est d’écouter et de comprendre les attentes, les demandes, parfois même les inquiétudes de chaque client pour y répondre au mieux.

Quelle est votre plus belle expérience client ?
Une cliente, dont je gère le bien depuis longtemps, m’a un jour invitée après une assemblée générale à déjeuner au restaurant avec les autres membres de sa famille. Une invitation adorable que j’ai préféré décliner pour ne pas mélanger le personnel et le professionnel.

Quel est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un client ou une cliente ?
Je n’en ai pas en particulier, mais je reçois souvent de gentils mots de mes clients âgés prenant de mes nouvelles. Cela fait toujours plaisir !

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
Nous faisons un métier complet et il est essentiel pour moi que nous ayons toutes ces considérations à l’esprit. Je pense que celle qui me correspond le plus est la transparence. Quoi qu’il arrive, je tâche d’être transparente envers mes clients.