Anaïs, Toulouse (31)

Fonction : Comptable gérance
Entité et lieu de travail : Agence Foncia – Toulouse (31)
Anaïs Martinon est en charge de la gestion comptable d’un portefeuille de clients propriétaires et locataires.

Interview

Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au travail le matin ?
Je dis « Coucou !! » à mes collègues et j’allume mon PC.

Quelle est la facette de votre métier que vous préférez ?
J’apprécie le côté carré, clair et concis de la comptabilité en gestion locative.

Quelle est la facette de votre métier la plus difficile/compliquée ?
Le plus difficile pour moi reste la gestion du conflit ou le mécontentement occasionnel de certains clients.

Que diriez-vous de votre société à un ami ou une amie qui souhaiterait y travailler ?
Foncia a beaucoup investi dans la technologie et dans des outils de travail performants et innovants. Le travail en équipe y est aussi très plaisant.

Quel est le cliché professionnel que vous souhaiteriez tuer définitivement ?
Certains propriétaires ont parfois l’impression que l’on travaille contre eux. C’est tout l’inverse, notre mission est bien de répondre chaque jour aux besoins de nos clients.

Par quels mots entamez-vous une rencontre avec des clients (internes ou externes) ?
Un sourire, un « Bonjour », et hors période actuelle, je lui serre la main.

Quelle innovation aimeriez-vous apporter dans votre activité ?
La partie comptable étant essentiellement sur logiciel, la transformation digitale de Foncia est une belle innovation et une révolution qui nous apporte plus de fluidité au quotidien.

Quelle est selon-vous la plus belle des attitudes à avoir face à des clients ?
L’écoute et la patience. Elles sont primordiales pour traiter toutes les demandes.

Quelle est votre plus belle expérience client ?
Les remerciements, ils font toujours plaisir !

Quelle est le plus beau message qu’ait pu vous adresser un client ou une cliente ?
Lorsqu’un client me remercie au téléphone ou par écrit pour mon écoute, ma réactivité, mon efficacité et qu’il est satisfait du service rendu, ça fait toujours chaud au cœur.

Dans quel engagement du groupe Foncia vous reconnaissez-vous le plus : expertise, réactivité ou transparence ? Pourquoi ?
La réactivité : mon objectif est de satisfaire mes clients le plus rapidement possible, et je m’y efforce chaque jour !

Si vous étiez architecte, quel bâtiment auriez-vous souhaité concevoir ? Pourquoi ?
Ce serait plutôt architecte-paysagiste, l’aménagement des espaces extérieurs pour le bien-être, la beauté de la nature, et la sérénité que cela peut apporter.

Avec quelle célébrité aimeriez-vous prendre un verre/être voisin ou voisine ? Pourquoi ?
Avec Frédéric Lopez (Rendez-vous en terre inconnue) pour écouter ses récits de voyage, ou avec un bon humoriste pour une crise de fou rire.

Avez-vous une anecdote professionnelle, drôle, embarrassante, surprenante… que vous n’avez jamais racontée ?
Je partage souvent avec mes collègues mes anecdotes donc elles ne sont pas secrètes mais je parlerais de deux propriétaires de plus de 85 ans qui m’appellent quasiment tous les mois.
Le premier prétexte pour l’un est toujours qu’il souhaite connaître le montant de son virement. J’ai vite compris que c’est surtout parce qu’il est seul et qu’il a besoin de compagnie. Je prends alors le temps car c’est important pour lui et ce n’est pas grand-chose pour moi.
L’autre propriétaire m’appelle aussi tous les mois car elle a recalculé à la main les honoraires et elle veut qu’on fasse le point car elle ne trouve pas les mêmes montants que nous. Alors nous prenons le temps de détailler chaque calcul un par un… Bien-entendu, il n’y a pas d’erreur. Mais à plus de 85 ans c’est aussi important de garder un esprit vif, donc je prends le temps de faire ces calculs avec elle.